Pourquoi faire un audit SEO

Pourquoi faire un audit SEO

7 juin 2017 4 Par Benoît ROLLAND

Les moteurs de recherche font régulièrement évoluer leurs algorithmes, ce qui peut modifier votre référencement naturel. Faire un audit SEO de votre site devient alors nécessaire. 

C’est pourquoi, il est important de se tenir informé des évolutions et d’auditer votre site. 

De plus, les évolutions ne viennent pas uniquement des moteurs de recherche. Il existe d’autres raisons pour lesquelles faire un audit SEO est important :

  • Votre site a surement évolué (refonte – réorganiation, …) ou tout simplement, il n’est plus à jour,
  • Le comportement de vos visiteurs peut aussi évoluer, ainsi que votre maché,
  • Le développement à l’international vous a peut-être conduit à traduire votre site, …

Face à ces évolutions externes et internes, que faut-il prendre en compte pour faire un audit SEO ?

Réaliser un audit SEO, oui mais pourquoi ?

Un audit SEO peut vous permettre de répondre à certains de vos objectifs.

Vous voulez :

  • Gagner en visibilité dans les SERP / Augmenter la part de trafic qualifié.
  • Améliorer la performance de vos pages, de vos conversions sur votre site e-commerce.
  • Refondre votre site,
  • Analyser votre trafic, vos positions, …

Pour toutes ces raisons, faire un audit SEO permet d’obtenir des réponses et d’orienter vos efforts selon vos objectifs.

Que comprend un audit SEO ?

réaliser-un-audit-seo

Un audit SEO vous permet de faire un point sur :

  • votre stratégie de mots clés,
  • vos mots clés, ceux qui représentent le mieux votre contenu,
  • la concurrence,
  • votre trafic,
  • votre netlinking ou vos backlinks,
  • les critères techniques,
  • l’UX,
  • le suivi et le reporting.

# Ca commence par une stratégie de mots clés

Avant toute chose, il faut analyser votre stratégie de mots clés.

A-t-elle évolué ? Est-elle toujours efficace par rapport à la concurrence ? Est-ce qu’elle correspond toujours à votre positionnement, votre offre ? …

Il est indispensable de commencer par cette étape et de revoir votre stratégie de mots clés. Cela vous permettra de mesurer la pertinence actuelle de votre site et/ou l’effort qu’il y a à fournir pour faire évoluer votre site.

Vous mesurerez les volumes de recherche et la concurrence pour chaque mot clé (exemple d’outil : Outil de planification des mots clés – Adwords). Il faut trouver des mots clés qui correspondent à des recherches des internautes.

Cette étape peut être longue mais elle conditionne les étapes suivantes et vos futurs efforts pour votre SEO, ne la sous-estimez pas ! 

# Que fait la concurrence ?

Vous n’êtes pas seul ! Ca, vous l’aviez déjà remarqué. Mais que font vos concurrents ? C’est une autre paire de manches.

Est-ce qu’ils sont positionnés sur vos mots clés ? Quel est leur poids ? Est-ce que vous vous battez face à des géants bien installés ou à des sites qui démarrent ?

Vous devez vous poser toutes ces questions pour optimiser vos chances de succès et concentrer vos efforts.

Un site récent aura du mal à performer sur des mots clés concurrentiels. Il pourra par contre travailler des mots clés de longue traîne, moins concurrentiels, et au trafic plus qualifié. Cette stratégie est plus souvent payante pour démarrer.

# Et la technique dans tout ça !

Les critères techniques sont un volet majeur de votre SEO. Au delà du contenu, c’est la partie qui va permettre aux robots de bien interpréter votre site. On parle ici d’analyse de logs et de crawl. Ces critères concernent :

  • la structure / l’arborescence du site,
  • les parcours de navigation et la cohérence du maillage de vos pages,
  • la vitesse de chargement pour les utilisateurs,
  • la vitesse de téléchargement pour les robots,
  • l’indexation avec les fichiers robots.txt et sitemap.xml pour indiquer aux robots comment lire votre site et comment optimiser votre budget crawl, c’est à dire le temps accordé par les robots pour crawler votre site et indexer vos pages,

Ca fait beaucoup de choses et ce travail est primordial. Cette étape doit permettre d’identifier les pages sur lesquelles vous avez du potentiel pour vous positionner. Ensuite, vous pourrez passer au contenu.

# Et vos mots clés ?

On a évoqué votre stratégie de mots clés. Mais allons plus loin, vous allez devoir enrichir vos contenus existants ou créer de nouveaux contenus. Pour cela, inspirez-vous du champs sémantique de votre mot clé.

Le mot clé que vous avez choisi pour votre page, ou mot clé principal, va pouvoir être accompagné de son champs sémantique. C’est à dire que vous allez pouvoir lui associer des mots clés secondaires, proches du sujet traité.

Mais attention, ce n’est pas qu’une question de feeling. On ne choisit pas ses mots clés secondaires au hasard. On va trouver ces mots clés dans des outils de suggestions de mots clés qui analysent en général les SERP et font ressortir un champs sémantique, selon Google, autour du mot clé principal (Ubbersuggest est un outil simple pour suggérer des mots clés, on retrouve aussi l’Outil de planification de mots clés – Adwords, …).

# Analysez votre trafic

faire-un-audit-seoL’analyse de votre trafic permet de mesurer le nombre de visites, leur provenance, les interactions des utilisateurs sur votre site, le temps passé, … Ce sont ces données qui vont vous guider pour classer vos « Meilleures pages » : lesquelles fonctionnent le mieux, lesquelles transforment le mieux, … 

Pour cela, les outils de webanalytics comme Google Analytics sont une mine d’or !

# Vos backlinks

Les liens qui pointent vers votre site, ou backlinks, sont un des critères les plus importants en SEO. Et c’est encore vrai en 2018 ! Le référencement naturel tient compte de la qualité de liens et de leur quantité. Les sites qui pointent vers vous doivent avoir un bon référencement naturel, sinon, ces liens auront un effet négatif. Pour cela, l’outil Majestic a créé son propre référentiel. Il permet d’évaluer la qualité des liens, le Trust Flow et la quantité de liens, le Citation Flow.

Si vous avez des liens de mauvaise qualité, vous pouvez les refuser, les black-lister !

# L’UX / l’ergonomie 

« Plus 70% des internautes quittent un site suite à une mauvaise expérience utilisateur »

L’UX n’est pas toujours corrélée au SEO, alors que les 2 sont complémentaires. Il peut y avoir quelques conflits d’intérêt entre UX et SEO, le premier accordant une priorité à la navigation, le second ne jurant que par les mots clés, les liens, … Pas toujours facile de faire cohabiter ces 2 là !

Et pourtant, ils sont tous les 2 importants. Il y a bien un moyen de mettre tout le monde d’accord : l’AB testing. C’est en testant différentes formules que vous trouverez le bon équilibre entre UX et SEO. Après tout, ce qui compte, ce sont les utilisateurs.

# Le suivi de votre trafic

On parlait de webanalytics pour l’analyse de trafic. C’est un point majeur pour contrôler et mesurer l’efficacité de votre travail en référencement naturel.

Dans un outil de webanalytics, vous trouverez facilement :

  • vos sources de trafic, dont le trafic organic (naturel)
  • les pages les plus visités
  • les temps de consultation
  • le taux de rebond de vos landing page, …

C’est pour toutes ces raisons qu’il est important de faire un audit SEO de votre site régulièrement pour vous assurer que votre stratégie SEO est toujours efficace. Et n’oubliez pas, le SEO est un travail de fond avec des résultats à moyen et long terme.