Transformation digitale : comment mener votre projet ?

Transformation digitale : comment mener votre projet ?

25 mars 2018 Non Par Benoît ROLLAND

C’est lors d’un travail de thèse sur la transformation digitale que j’ai cherché à identifier les grandes étapes de la transformation digitale pour faciliter la compréhension des enjeux. Ces étapes sont données à titre indicatif et leur ampleur dépend du chemin à parcourir par l’entreprise. Nous allons donc voir comment mener un projet de transformation digitale dans les grandes lignes.

La transformation digitale doit être accompagnée dans la durée, certaines étapes pouvant être plus longues que d’autres à mettre en place. Je pense notamment aux actions liées à l’acculturation digitale, à la mise en place de nouvelles organisations ou à l’adoption des outils par les collaborateurs. Il n’y a pas vraiment de parcours type mais certaines étapes sont indispensables.

Transformation digitale : les grandes étapes   

Nous pouvons identifier 4 grandes parties qui seront à développer en fonction de la maturité de l’entreprise et de l’ambition du projet :

  • La prise de conscience,
  • La validation de la stratégie,
  • L’accompagnement des actions à mettre en oeuvre,
  • La mesure et le contrôle de la transformation.

projet de transformation digitale

Détaillons ces étapes pour comprendre le déroulement d’un chantier de transformation.

Etape 1 – La prise de conscience

Pour faciliter la prise de conscience des dirigeants, il est nécessaire de créer des ouvertures vers l’extérieur. Cela peut se concrétiser par :

  • La participation à des événements autour du digital,
  • L’adhésion à des réseaux professionnels spécialisés,
  • La lecture d’ouvrages sur la transformation digitale,
  • L’échange avec des dirigeants qui ont franchi ce cap,
  • L’échange avec des start-ups du secteur, …

Quel que soit le moyen utilisé par le dirigeant, il faut que ce moyen soit perçu comme référent sur le sujet, qu’il soit pertinent et de qualité. Cela renforcera la légitimité des messages perçus.

Pour ceux qui sont déjà prêts, passons à l’étape suivante.

 

Etape 2 – Etudier les opportunités stratégiques qu’offrent le digital

Le dirigeant doit ensuite mesurer l’intérêt de la démarche pour son activité et déterminer les impacts stratégiques pour l’entreprise.

Avant d’aller plus loin, il doit s’assurer que la transformation digitale apporte bien une réponse aux clients et une valeur ajoutée à l’activité.

Compte tenu de l’effort d’ouverture et de créativité dont il faut souvent faire preuve à ce stade, il est nécessaire de s’assurer que l’entreprise maîtrise bien les méthodologies pour travailler sur le sujet envisagé.

 

Etape 3 – Faire un diagnostic sur la maturité digitale de l’entreprise

Il s’agit de repérer le point de départ de la transformation pour identifier les étapes à parcourir et élaborer un plan d’actions adapté.

Pour cela, l’appui d’un cabinet extérieur peut être utile pour assurer l’objectivité du diagnostic.

Vous pouvez également, pour les plus matures, utilisez des outils de diagnostics en ligne qui vous apporteront une première lecture sur votre maturité digitale.

 

Etape 4 – Valider le modèle économique et l’organisation cible

L’élaboration du modèle économique permet de prendre en compte tous les composants internes et externes de la future activité : partenaires, fournisseurs, clients, organisation, management, communication, technique, finance, …

Cette étape n’est pas systématique, certains projets de transformation se limitent aux outils informatiques ou à l’automatisation (Exemple : projet de transformation avec la mise en place d’outils digitaux pour votre force de vente). Dans ce cas, il est inutile de changer le modèle économique.

En revanche, cette étape est à prendre en compte lorsque votre transformation concerne tous les services de l’entreprise et que l’offre envisagée modifie le fonctionnement de l’entreprise et des parties prenantes (fournisseurs, clients, actionnaires, …). Exemple : Mise en place d’un site e-commerce pour s’adapter aux nouveaux usages des consommateurs.

 

Etape 5 – Valider les investissements et les financements

En cas de changement de modèle économique, des investissements seront probablement nécessaires. Dans la suite logique des étapes précédentes, vous disposez maintenant d’un projet identifié, des enjeux, des objectifs et des moyens à associer. 

Cette étape est cruciale et elle nécessite d’être préparée pour apporter aux financeurs potentiels une réelle opportunité.

 

Etape 6 – Lancer un projet de conduite du changement

Une fois le projet validé, il faut identifier un chef de projet pour piloter et porter cette démarche dans l’entreprise. Cette personne référente aura la tâche de faire avancer les différents chantiers de la transformation, de les mesurer, d’acculturer au digital les équipes, de s’assurer que les équipes adhèrent au projet.

Cette personne devra trouver l’appui des cadres et des managers pour assurer un déploiement au sein des équipes.

 

Etape 7 – Mettre en œuvre et accompagner

Maintenant que vous avez identifié les actions à mener, il n’y a plus qu’à !

Durant ces chantiers, il est indispensable de faire participer les collaborateurs qui devront faire vivre ce nouveau modèle durablement. Pour cela, le chef de projet et les managers ont un rôle clé à jouer pour prendre en compte les demandes et besoins des collaborateurs et les retranscrire dans la nouvelle organisation. Ce n’est pas toujours possible. Dans ce cas, il faut également pouvoir expliquer comment et pourquoi faire différemment.

 

Etape 8 – Former les collaborateurs et le dirigeant dans la durée

Toutes les personnes concernées par le projet devront avoir le bon niveau de formation, y compris le dirigeant. En effet, comment faire vivre un projet de transformation s’il on est pas soi même formé pour participer à cette transformation.

 

Etape 9 – Mesurer et contrôler

La transformation digitale doit pouvoir être mesurable en termes de retour sur investissements, d’acculturation des équipes, de fonctionnement de la nouvelle organisation et bien sûr en termes de réponse apportée aux clients.

Cette mesure doit également permettre de faire remonter les informations qui feront évoluer votre modèle. Et la boucle sera bouclée !